L’hyper attachement

hyper Attachement

L'HYPER ATTACHEMENT : un phénomène en augmentation

Nous vous avons récemment parlé sur notre page facebook de l’augmentation de ce phénomène, l’hyper attachement…

Celui-ci était lié à un grand changement de notre mode de vie dû à la crise sanitaire (covid-19). Néanmoins, le phénomène n’est pas nouveau et d’autres situations peuvent en être la cause. Le chômage par exemple, peut-être une situation compliquée pour les personnes concernées, mais également pour leurs animaux. En effet, il s’agit parfois d’une période difficile qui peut durer dans le temps, des mois, parfois des années… Durant cette période, les personnes sont pour la plupart plus chez elle et peut-être même dans une certaine détresse psychologique qui les fait se rapprocher de leur animal de manière parfois excessive, beaucoup de sollicitations et l’acceptation de certains comportements inappropriés (bêtises, mendier à table, etc…)

Nous le savons bien, nos animaux savent être un soutien quand les choses vont moins bien, mais pour autant, ils ont besoin de cadre et de discipline.
Lorsqu’ arrive le jour où votre situation professionnelle change, c’est un grand bouleversement dans le quotidien de ces loulous. Plus d’absences, moins de disponibilités après le travail… Votre animal pourra vite se sentir exclu, abandonné et se retrouver en situation de grande détresse face à ce manque d’attention qui tranchera fortement avec toute l’attention qui lui était donnée auparavant.
Notons que même si le chat est également à même d’en souffrir, c’est pour le chien que le phénomène est le plus manifeste.

La détresse animale peut se manifester de différentes manières :

  • Changement de comportement progressif ou brutal.
  • Durant votre absence, aboiements intempestifs, dégradation de votre intérieur, problèmes de propreté. 
  • Déprime entraînant un manque d’entrain, une perte de l’appétit ou de la boulimie ou encore une hyper somnolence.
    La manifestation la plus grave de cette souffrance est l’auto-mutilation, le chien peut se ronger les pattes et la queue jusqu’au sang voir jusqu’à l’os, s’arracher les poils, se gratter frénétiquement jusqu’à créer une plaie.

Comment faut-il réagir ?

Dans un premier temps, il est nécessaire de consulter un vétérinaire, celui-ci sera à même de poser un diagnostique confirmant que le problème ne vient pas d’une autre pathologie et de mettre en place un traitement (local, si votre chien s’est blessé, voir homéopathique pour apaiser le loulou).
Ensuite, il est préférable de contacter un comportementaliste afin que celui-ci identifie quels comportements ont induit le mal-être et mette en place avec vous de nouveaux rituels à instaurer avec votre compagnon pour l’enrayer.
Nous avons évoqué l’exemple du chômage comme situation pouvant être à l’origine du phénomène d’hyper attachement, néanmoins il en existe d’autres, l’arrivée d’un bébé dans la famille par exemple peut engendrer une angoisse chez un loulou car le temps et l’attention qui lui étaient accordés sont quelque peu réduits. Un déménagement, l’adoption d’un nouveau compagnon, un changement de mode de vie… Une fois encore ces situations se régleront avec un peu de patience et de bienveillance, quelques conseils avisés de professionnels du bien-être animal et de nouveaux rituels à mettre en place avec votre animal.
Nous espérons que cet article vous aidera si vous êtes confronté à cette situation, mais mieux encore, nous espérons qu’il vous apprendra à l’anticiper et donc à l’éviter 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *